5 techniques pour soulager la douleur de l’épilation

Même si bon nombre de méthodes d’épilations sont disponibles, il faut bien avouer que certaines peuvent paraître douloureuses. C’est notamment le cas de l’usage de l’épilateur électrique ou la cire. Lorsque le poil est retiré mais non coupé au ras de la peau, l’épilation est forcément désagréable. Heureusement, de multiples techniques peuvent aider à soulager la douleur. Parmi les plus efficaces, voici les 5 conseils pour s’épiler sans douleur.

Choisir le bon moment

Il est nécessaire de dénicher le moment idéal où l’on est entièrement zen. Lorsqu’on est stressé, sachez que la douleur nous paraît plus intense. Et cela ne fait que compliquer la situation. Beaucoup de personnes optent pour le weekend, car rien ne nous presse souvent pendant ces deux jours. Les fins de journées sont préférables parce que la peau a toute la nuit pour se récupérer.

S’épiler pendant les règles n’est pas aussi une bonne idée. Pendant ce moment, les femmes se révèlent être sensibles à la douleur. Il est ainsi nécessaire d’attendre la fin du cycle menstruel pour se débarrasser des poils désagréables. Les cellules sont plus résistantes et plus robustes pendant cette période.

Il est également déconseillé de boire d’alcool la veille avant l’épilation. Comme cette boisson déshydrate la peau, elle incite une sécheresse de l’épiderme. Cette situation rend plus douloureuse l’épilation.

Bien préparer la peau

Le fait de mettre de l’eau froide sur la zone à épiler constitue une astuce plus efficace pour atténuer la douleur pendant l’épilation. Cette technique d’hydratation ne dure que 30 secondes au minimum.

Quant aux autres, ils prennent une douche chaude avant l’épilation. Cette méthode a pour but de dilater les pores. Une fois cet objectif atteint, l’arrachement du poil s’effectue avec facilité.

Utiliser des anesthésiants

Généralement, l’utilisation de ces produits n’est pas très nécessaire. On peut quand même supporter la douleur même si l’épilation n’est pas très agréable. Cependant, il existe tout de même de multiples façons d’anesthésier la peau. Le but est non seulement d’apaiser la douleur, mais surtout éviter les réactions de l’épiderme.

Vous pouvez choisir le talc saupoudré. Il suffit de l’appliquer sur la zone à épiler. Ce produit n’atténue pas seulement la brûlure, mais évite également l’apparition de petits boutons après l’épilation. Quant à la pommade anesthésiante, elle est très connue de son efficacité. Elle est uniquement disponible en pharmacie. 

Ce qu’il faut faire après l’épilation

Pour apaiser la sensation désagréable après l’épilation, vous pouvez mettre des glaçons ou de l’eau froide sur les zones épilées. Cette opération vous aide à réduire les irritations après l’épilation.

Choisir la bonne méthode d’épilation

Si certaines techniques font mal, d’autres sont par contre indolores. Si vous ne souhaitez pas ressentir des tiraillements, optez alors pour le rasoir, la crème dépilatoire, l’épilation à laser ou à lumière pulsée.

Pour conclure, comme l’épilation est une action inévitable, il faut ainsi trouver une méthode efficace qui apaise la douleur. Nous vous proposons ces 5 techniques qui font partie des plus utilisés et des plus pratiques. Il ne vous reste plus qu’à les appliquer pour être belle sans trop souffrir.

Laisser un commentaire